10 ans à satisfaire nos clients!

Logo Base Plein Air de la chaudièreLogo Base Plein Air de la chaudière

 

Le Plein Air en images

Relais Moto / Skidoo 

Activités aquatiques

Ponton

Mariages

Bar Terrasse

 

Camping

 

Jeudi : 15h à 3h                          

Vendredi : 13h à 3h  

Samedi : 13h-3h                            

Dimanche : 11h à 19h                

Lundi-Mardi-Mercredi : sur réservation

É comme hiver! 

Forfaits sur mesure!

Bar-terrasse, relais, camping, mariages, party de bureau, réunions familiales, méchoui, 5 à 7,sorties scolaires, fêtes d'enfants, âge d'or, retrouvailles, enterrements de vie de fille ou garçon, camping, et bien plus! 

Historique de Vallée-Jonction 

Base Plein Air La ChaudièreBase Plein Air La ChaudièreVallée-Jonction, autrefois l'Enfant-Jésus, tient son nom de sa situation géographique entre Sainte-Marie et Saint-Joseph. On peut penser que cette municipalité a pris naissance en 1881 avec le début des activités qui ont fait naître le chemin de fer Lévis and Kennebec. C'est autour de la gare Beauce- Jonction que se forme la paroisse de l'Enfant-Jésus en 1898. Une partie de son territoire forme la municipalité de village homonyme que l'on identifie souvent sous l'appellation Beauce-Jonction qui prendra le nom de Vallée-Jonction en 1949.

Un peu d'histoire sur la rivière Chaudière

Base Plein Air La ChaudièreBase Plein Air La ChaudièrePendant plus de 10 000 ans, les Amérindiens ont utilisé les rivières Chaudière et Kennebec comme sentiers de portage reliant le fleuve Saint-Laurent au nord et l'océan Atlantique au sud. Au début du dix-septième siècle, la rivière Kennebec a servi de frontière entre les Français et les Anglais qui réclamaient leur part de ce territoire du Nord-Est de l'Amérique. La France et l'Angleterre se sont livré une chaude lutte pour le contrôle de ce corridor naturel et pour s'allier les Abénaquis vivant sur le territoire. En 1763, le Traité de Paris mit fin à cette dispute.

En 1775, durant la révolution américaine, une troupe de 1 000 soldats volontaires américains utilisa le corridor dans une vaine tentative de s'emparer de Québec et d'attaquer l'armée britannique. Puis, vers 1810, les fermiers du Maine établirent, en longeant les deux rivières, une route carrossable en charrette connue sous le nom de « Kennebec Road » ou de « Old Canada Road » dans le but de développer de nouveaux marchés pour leurs produits. Plus tard, plus d'un million de Canadiens français et d'immigrants irlandais ont emprunté cette route en direction du Maine pour aller travailler dans les fermes et les chantiers forestiers, dans les usines de textiles et de chaussures.

Aujourd'hui, les routes 173 (Québec) et 201 (Maine) qui longent ce corridor sont utilisées pour le transport commercial transfrontalier et par un grand nombre de visiteurs du Québec et du Maine.

Saison estivale

Location d'embarcations nautiques, feu de camp, piste cyclable, volleyball de plage, balançoires, BBQ, camping!

Bienvenue aux motocyclistes!

Saison hivernale

Patinoire, halte pour les motoneiges, raquette, ski de fond, relais chauffé avec bar, accessible en voiture!

Bienvenue aux motoneigistes!